UNE PRODUCTION RESPONSABLE

OBJECTIFS BIOCOTON

Accompagner et soutenir 6000 fermiers indiens en transition vers le coton biologique jusqu’à la certification. Mener des opérations de dépollution autour de notre usine au Bangladesh pour restaurer l’environnement dégradé par les occupants précédents.

PROTÉGER LES SOLS

La culture conventionnelle du coton use et abuse d’engrais et pesticides qui à long termes dégradent la qualité et la productivité des sols. Les variétés OGM vendues comme une solution plus écologique ne font en réalité qu’aggraver le problème.

Choisir du coton biologique, c’est refuser le recours aux intrants chimiques et aux semences génétiquement modifiées pour protéger la santé des sols.

PRÉSERVER LES RESSOURCES EN EAU

Le coton est très gourmand en eau. Problème : les produits phytosanitaires répandus sur les parcelles se retrouvent dans les cours d’eau et les nappes phréatiques. De plus, l’industrie textile conventionnelle utilise bon nombre de produits chimiques lors du traitement du tissu dont les composés extrèmement polluants sont rejetés dans les eaux usées, soit directement dans les rivières la plupart du temps.

Choisir le coton biologique, c’est refuser les traitements chimiques pour préserver une eau propre.

PROTÉGER LA BIODIVERSITÉ

La faune et la flore sont gravements mis en danger par les pratiques d’agriculture chimique intensive. En Inde, aolrs que le coton ne représente que 5% des terres cultivées, il représente 54% des pesticides utilisés !

Choisir le coton biologique, c’est favoriser la biodiversité dans les champs et dans le sol pour restaurer les équilibres naturels des écosystèmes.

LA SANTÉ AVANT TOUT!

Les pesticides utilisés dans l’agriculture conventionnelle sont à l’origine de maladies graves chez les agriculteurs. De même, ouvriers et consommateurs sont exposés à des substantes irritantes, allergènes voire cancérogènes suite au traitement chimique de la fibre.

Choisir le coton biologique, c’est préserver sa santé et celle de ceux qui le produisent.

FAVORISER L’ÉCONOMIE LOCALE

En interdisant le recours aux semences modifiées et brevetées, la culture biologique encourage l’indépendance financière des producteurs et l’usage de variétés anciennes et locales qui garantissent des récoltes de meilleure qualité et un revenu plus stable.

Choisir le coton biologique, c’est assurer l’autonomie des fermiers et leur assurer de bonnes conditions de vie.